essayer


essayer

essayer [ eseje ] v. tr. <conjug. : 8>
• 1080; lat. pop. °exagiare « peser »
1Soumettre (une chose) à une ou des opérations pour voir si elle répond aux caractères qu'elle doit avoir. contrôler, éprouver, examiner, 2. tester, vérifier. « Il faut que j'essaye un peu le lait de votre nourrice » (Molière) . Essayer un instrument, un dispositif. Ce modèle a été essayé à l'usine. Essayer un moteur, un avion, une voiture. Essayer de l'or, pour en déterminer le titre. — Fig. Essayer sa force. « Je voulus essayer de nouveau mes talents littéraires » (Beaumarchais).
2Spécialt Mettre (un vêtement, etc.) pour voir s'il va. Essayer un costume, une robe, des chaussures dans un magasin.
3Employer, user de (une chose) pour la première fois, pour voir si elle convient et si on peut l'adopter. Essayer un vin, un mets. 1. goûter. Essayer une nouvelle marque de lessive. Essayer plusieurs produits pour comparer et choisir. L'essayer c'est l'adopter (slogan publicitaire).(Avec le partitif) Littér. Essayer d'un vin. « Ils essayèrent aussi de plusieurs restaurants » (Romains).
Par ext. (Personnes) Essayez ce fournisseur, ce coiffeur, vous m'en direz des nouvelles.
4Employer (qqch.) pour atteindre un but particulier, sans être sûr du résultat. Essayer un moyen, une méthode. expérimenter. Je vous conseille d'essayer les petites annonces. Essayer la persuasion pour réduire une opposition. « J'essaierai tour à tour la force et la douceur » (Racine). J'ai tout essayé, sans résultat.
♢ ESSAYER DE (et l'inf.) :faire des efforts dans le dessein de. ⇒ chercher (à); s'efforcer, tâcher, tenter (de). Prisonnier qui essaie de s'évader. Essayer de dormir. Essayons de l'obtenir. Essayez de vous rappeler ce qui s'est passé. « — Je le prends. — Essaie un peu [de le prendre] », je t'en défie et tu verras ce qu'il t'en coûtera. Absolt Je vais essayer. Cela ne coûte rien d'essayer. Vous pouvez toujours essayer, on verra bien.
5Pronom. S'ESSAYER À : faire l'essai de ses capacités pour; s'exercer à (sans bien savoir). S'essayer à la course, à la couture. (Avec l'inf.) Faire une tentative en vue de. S'essayer à parler en public. se hasarder, se risquer. L'intelligence « s'essaie à étouffer la revendication profonde du cœur humain » (Camus).

essayer verbe transitif (latin populaire exagiare) Utiliser un objet pour en éprouver les qualités, en contrôler le fonctionnement ; soumettre un matériau, une machine à un essai : Essayer une voiture. Vérifier l'efficacité, les qualités d'un produit en le faisant utiliser par quelqu'un, par un animal : Essayer un vaccin sur des animaux. Pratiquer une activité, avoir recours aux services d'une personne pour la première fois, afin de voir si elles conviennent : Essayer un nouveau restaurant. Mettre sur soi ou faire passer à quelqu'un un vêtement, des chaussures, etc., pour voir s'ils conviennent ; soumettre quelqu'un ou se soumettre à un essayage chez une couturière, un bottier, etc. Faire une tentative, un effort, un essai pour réaliser une action : Essayer de comprendre. Faire en sorte que, chercher à obtenir que : Essaie que tout se passe bien. Mettre quelque chose, une méthode en pratique pour voir s'ils conviennent : Essayer la méthode douce avec quelqu'un.essayer (citations) verbe transitif (latin populaire exagiare) Pablo Ruiz Picasso Málaga 1881-Mougins 1973 En peinture on peut tout essayer. On a le droit, même. À condition de ne jamais recommencer. Cité par Jean Leymarie dans Picasso, métamorphoses et unité Skira ● essayer (difficultés) verbe transitif (latin populaire exagiare) Conjugaison 1. Les formes conjuguées du verbe peuvent s'écrire avec un y ou un i devant e muet : il essaie ou il essaye, il essaiera ou il essayera. 2. Attention au i après le y aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous essayions, (que) vous essayiez. Construction 1. Essayer qqch = l'éprouver, vérifier ses qualités, son fonctionnement, son efficacité. Essayer une paire de chaussures. Essayer une voiture. 2. Essayer de qqch = en tenter l'usage, l'emploi. Essayez d'un moyen, d'un remède. Registre soutenu. Remarque Aujourd'hui, le complément n'est jamais un nom de personne. On ne dirait plus : essayez de nous, vous en serez satisfait (Larousse du XXe siècle, 1927-1933). 3. Essayer de (+ infinitif) : essayez de le convaincre ; le jeune enfant essaie de saisir tout ce qui passe à sa portée. Remarque La construction essayer à, courante dans la langue classique, n'est plus employée : « Essayez sur ce point à la faire parler »(Corneille). 4. S'essayer à : il s'essaie au patinage, à patiner (= il s'y exerce, il tente de le pratiquer). ● essayer (expressions) verbe transitif (latin populaire exagiare) Essaie un peu !, formule de défi (fais cela et tu verras ce qui va t'arriver). ● essayer (synonymes) verbe transitif (latin populaire exagiare) Utiliser un objet pour en éprouver les qualités, en contrôler...
Synonymes :
Vérifier l'efficacité, les qualités d'un produit en le faisant utiliser...
Synonymes :
- contrôler
- expérimenter
- vérifier
Pratiquer une activité, avoir recours aux services d'une personne pour...
Synonymes :
Faire une tentative, un effort, un essai pour réaliser une...
Synonymes :
- s'efforcer de
- s'évertuer
- s'ingénier
- tâcher
Contraires :

essayer
v.
rI./r v. tr.
d1./d Faire l'essai de (une chose) pour vérifier si elle convient. Essayer une voiture. Syn. tester, expérimenter.
Essayer un vêtement, le revêtir pour voir s'il va bien.
|| TECH Essayer de l'or, en examiner, en déterminer le titre.
|| v. Pron. S'essayer à: voir si l'on est capable de, s'exercer à. S'essayer à faire des vers.
d2./d Tenter. J'ai tout essayé pour le convaincre.
rII./r v. intr. Essayer de: s'efforcer de, tâcher de. Essaie d'être aimable avec lui.

⇒ESSAYER, verbe trans.
I.— Emploi trans.
A.— Mettre à l'épreuve les qualités ou la convenance de quelque chose avant de l'adopter définitivement pour l'usage habituel. Synon. tester.
1. [Le but de l'opération est un contrôle de fonctionnement sans engagement réel dans l'action]
a) [Le compl. d'obj. désigne une chose concr.] Essayer une arme, une carabine, une voiture. Avant de mettre une canalisation en service, il faut l'essayer sous pression (QUÉRET, Industr. gaz, 1923, p. 240). J'ai essayé tous les fauteuils, avant de choisir celui que j'ai poussé près de la radio (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 342) :
1. Le capitaine et le matelot essayèrent ce frêle canot pendant la journée du 18. Tout ce que pouvaient l'habileté, la force, l'adresse, le courage, ils le firent. Mais, à peine dans le courant, ils chavirèrent et faillirent payer de leur vie cette téméraire expérience.
VERNE, Enf. Cap. Grant, t. 2, 1868, p. 246.
En partic. [Le compl. d'obj. désigne des chaussures, un vêtement, etc.] Passer un vêtement, des chaussures, etc., pour s'assurer qu'ils conviennent. Il ne retournerait pas chez ce tailleur pour essayer le costume (GREEN, Moïra, 1950, p. 75) :
2. Mon pied continue à enfler un peu chaque soir. J'ai essayé toutes les chaussures que je possède; aucune ne peut me convenir.
FLAUB., Corresp., 1879, p. 251.
Spécialement
CHIM. Soumettre un échantillon à des opérations de contrôle afin d'en connaître la qualité :
3. Le sous-carbonate de soude du commerce doit toujours être essayé à ce sujet, lors même qu'il paraît pur. Pour cela on sature une petite quantité du sel par l'acide acétique très-pur, et on ajoute la liqueur d'essai d'Hahnemann : si la liqueur ne se colore pas, le sel est exempt de plomb.
KAPELER, CAVENTOU, Manuel pharm. et drog., t. 1, 1821, p. 162.
♦ [Le compl. d'obj. désigne un métal précieux] En vérifier le titre. Le landgrave découpa ensuite lui-même un morceau de la châsse qu'il croyait d'or massif, et le fit essayer par un orfèvre (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 356) :
4. ... je me rendis chez le monnayeur Brechtel, qui avait essayé l'or. Celui-ci m'assura que, pendant sa fusion, l'or avait encore augmenté de poids quand on y avait jeté de l'argent. Il fallait donc que cet or, qui a changé l'argent en de nouvel or, fût d'une nature bien particulière.
CARON, HUTIN, Alchimistes, 1959, p. 96.
b) [Le compl. d'obj. désigne un animé]
[Le compl. d'obj. désigne un animal] :
5. La loi couvre donc l'acheteur. Mais le temps passe rapidement. N'oubliez pas que vous n'avez que neuf jours francs à dater du lendemain de la livraison pour intenter l'action en nullité de vente. Il faut donc essayer le cheval et l'examiner au point de vue rédhibition.
GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 245.
[Le compl. d'obj. désigne une pers.] Primoli me parlait d'une grande dame de la société romaine qui faisait essayer ses confesseurs par sa femme de chambre (GONCOURT, Journal, 1880, p. 86) :
6. Avant même que tel comédien soit essayé dans un rôle par le metteur en scène, il doit lui demander ses conditions, se mettre d'accord avec lui sur son contrat dans les quarante-huit heures.
VILAR, Tradition théâtr., 1963, p. 119.
2. [Le but de l'opération est une première réalisation, dont l'issue reste cependant incertaine] Synon. expérimenter, faire l'épreuve de.
a) [Le compl. d'obj. désigne une chose concr.] L'ennui pourpré de sang des empereurs essayait les poisons sur les esclaves (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 88). Le traitement médicamenteux est tout aussi utile. En cas de douleur on peut essayer les bouillottes d'eau chaude, petit moyen très souvent efficace (QUILLET Méd. 1965, p. 165).
Essayer de. Depuis quinze ans, Chanteau avait essayé de toutes les drogues; et, à chaque tentative nouvelle, le mal empirait (ZOLA, Joie de vivre, 1884, p. 834) :
7. ... le châtelain du manoir de Valombreuse, pensant que les bergers des montagnes environnantes peuvent être bien aises d'essayer du traitement qu'il indique, a cru devoir apporter avec lui des doses d'acide prussique, préparées par le chimiste inventeur et l'agriculteur modèle...
REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 318.
b) [Le compl. d'obj. désigne une chose abstr.] :
8. Il y avait dans le port un traître qui, par des signaux, avertissait les ennemis de la présence de l'empereur. Napoléon a donc essayé un dernier moyen, il a fait ce qu'il faisait sur les champs de bataille, il est allé à eux, au lieu de les laisser venir à lui.
BALZAC, Méd., 1833, p. 262.
9. Pour les travaux publics d'architecture, on a essayé depuis vingt-cinq ans divers modes de comptabilité dans les agences de l'État ou de la ville de Paris, et la force des choses ramène, après quelques essais, au système le plus simple.
VIOLLET-LE-DUC, Archit., 1872, p. 427.
Essayer de. La rature n'est pas le moyen de s'épargner des ratures; bien au contraire; car on prend l'habitude d'écrire n'importe comment, par l'idée qu'on pourra changer. Le brouillon gâte la copie. Essayez de l'autre méthode; sauvez vos fautes (ALAIN, Propos, 1931, p. 1021).
c) [Le compl. d'obj. désigne une disposition, une faculté] Essayer sa force, la force de qqn, ses muscles, son pouvoir, sa puissance, ses talents. L'homme lui-même, malgré sa puissance morale, cède à cette puissance contre laquelle il n'a jamais essayé ses facultés (NODIER, J. Sbogar, 1821, p. 110) :
10. Roi du bagne de par le droit des muscles, on le redoute, on l'admire; sa réputation d'Hercule lui fait un « devoir » d'essayer les arrivants, et jusqu'à présent ces épreuves ont toutes tourné à sa gloire.
FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 340.
B.— Se mettre à utiliser à tout hasard un moyen qui, quoique imparfaitement éprouvé, a des chances d'être approprié pour résoudre tel problème. Synon. tenter, risquer.
1. [Le compl. d'obj. est un subst.] Essayer une parole, une remontrance, un sourire. Directement interpellé, j'essayai quelques objections avec timidité, avec prudence (REYBAUD, J. Paturot, 1842 p. 342) :
11. ... les rayons de la lune tombent à plomb sur le visage de Malek Adhel; Mathilde voit ses yeux s'ouvrir à demi, et ses lèvres essayer quelques mots.
COTTIN, Mathilde, t. 2, 1805, p. 332.
Région. (Canada). Essayer sa chance. Faire les premiers pas dans une entreprise dont la suite reste hasardeuse :
12. Mais puisqu'il est mort maintenant et que cet autre garçon des États est après vous, je me suis dit que moi aussi je pourrais bien essayer ma chance...
HÉMON, Chapdelaine, 1916, p. 188.
2. [Le compl. d'obj. est un inf.] Essayer de, s'efforcer de, tenter de (faire qqc.). Chaque fois qu'une équipe de journalistes parisiens a essayé de créer un journal en province, elle a échoué (Civilis. écr., 1939, p. 3801). Le pauvre lapin qui essaye de se dissimuler entre deux touffes de bruyère (CLAUDEL, Soulier, 1944, 4e journée, 9, p. 912).
Vieilli. Essayer à. Je crois que la volonté peut beaucoup sur les hallucinations. J'ai essayé à m'en donner sans y réussir (FLAUB., Corresp., 1866, p. 95). Il ramasse le jeu de cartes que Crockson a laissé par terre et il essaie maladroitement à faire disparaître l'as de cœur (ACHARD, Voulez-vous jouer, 1924, p. 106) :
13. En me réveillant, encore tout tremblant d'épouvante, j'ai écrit ce rêve, tout de suite, avant d'essayer à me rendormir, et je le copie textuellement.
DU CAMP, Mém. suic., 1853, p. 277.
[Le compl. est une prop. d'interr. indir.] Essayer si. Il faudra, l'hiver prochain, essayer quand même si le coke marche aussi bien que l'anthracite. Pourquoi pas, après tout? (DUHAMEL, Nuit St-Jean, 1935, p. 174).
Absol. À la vérité, il semblait douteux qu'on parvînt si tôt à unir les rois aux régicides; mais on pouvait essayer (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 444) :
14. ... c'était sa manie d'ailleurs d'étouffer les animaux : dans le pays on l'appelait l'ogresse et le bruit courait qu'elle avait essayé avec l'âne, mais que l'âne l'avait mordue.
PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 39.
II.— Emploi pronom. réfl.
A.— [Le compl. est le plus souvent un subst. introduit par une prép.] Mettre à l'épreuve ses capacités, ses moyens d'actions, de pensée, sa force, etc., afin de mieux connaître son aptitude à accomplir telle tâche dans tel domaine, pour résoudre tel problème, etc.
1. [Le suj. désigne un animé] Cyrus Smith avait presque entièrement recouvré ses forces, et s'était essayé en montant sur le plateau supérieur (VERNE, Île myst., 1874, p. 83).
S'essayer à. S'essayer à la cible, au roman :
15. Quand les hommes étaient aux tranchées, il [le révérend Mac Ivor] les visitait chaque matin, les poches bourrées de livres d'hymnes et de paquets de cigarettes. À l'arrière, il s'essayait au lancement de grenades et déplorait que son ministère lui interdit les cibles humaines.
MAUROIS, Silences Bramble, 1918, p. 21.
S'essayer dans :
16. Il fut convenu que je renoncerais au roman exécuté d'après ma méthode esthétique, et que je m'essaierais dans le feuilleton à l'usage des familles.
REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 67.
17. C'était la misère, d'autant plus opprimante que le souvenir du bien-être qu'elle avait goûté avec son premier homme lui revenait sans cesse. Elle s'essaya dans d'autres professions, mais les faibles salaires qu'elle obtint la détournèrent de tenter de nouveaux efforts.
HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 28.
2. [Le suj. désigne un inanimé] :
18. L'influence espagnole à laquelle François Ier avait prêté un moment de faveur au retour de Madrid, et qui s'était essayée avec éclat par les traductions d'Herberay des Essars, ne prévalut pas contre l'influence italienne tant que dura ce siècle...
SAINTE-BEUVE, Poés., 1829, p. 278.
S'essayer contre. Augustin entendit, au fond de sa cervelle, un sarcasme s'essayer contre la cathédrale et sa solennité de grosse chose infaillible (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 134).
S'essayer sur. Des nuages brisés ressembloient dans leur désordre sur le firmament, aux ébauches d'un peintre dont le pinceau se seroit essayé au hasard sur une toile azurée (CHATEAUBR., Natchez, 1826, p. 135).
B.— [Le compl. est un verbe introduit par la prép. à] Faire les premiers pas, gestes, etc., en vue de réaliser, dans la mesure du possible, un projet qui a quelque chance de réussir. J'étais comme l'oiseau qui s'essaye à voler à de longues distances de la branche qui le porte (LAMART., Graziella, 1849, p. 228). Depuis l'enfance, je m'essayais à écrire, mais sans avoir l'idée bien nette de ce que je voulais faire (MARTIN DU G., Souv. autobiogr., 1955, p. XLVI) :
19. Ta lettre attendue à cette unique distribution est arrivée, a culbuté ces tristesses qui s'essayaient à monter à l'assaut et m'a redonné — pour des mois — la confiance et l'ardeur et la joie.
ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1905, p. 44.
Rem. On rencontre ds la docum. essayement, subst. masc. Action d'essayer. Synon. cour. essayage. On causait aujourd'hui du trente-cinquième essayement de l'habit d'académicien sur le corps d'Halévy par Dusautoy (GONCOURT, Journal, 1885, p. 522).
Prononc. et Orth. :[] ou, p. harmonis. vocalique, [eseje]; (j')essaye [] ou (j')essaie []. Prononc. [] ds LAND. 1834, LITTRÉ et, à titre de var., ds WARN. 1968. FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 2 1787 transcrivent [], notant le 1er [e] moyen, le 2e fermé. Cf. essai. Enq. : /ese, (D)/(il) essaie. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Conjug. Cf. balayer, bégayer. DUPRÉ 1972, p. 885, rappelle qu'au fut. de l'ind. et au cond. prés. les graph. j'essaîrai(s) sont inusitées et qu'on écrit j'essaierai(s). Étymol. et Hist. Ca 1100 part. passé essaiet « expérimenté, éprouvé » (Roland, éd. J. Bédier, 2068); [ca 1135 pronom. « faire l'épreuve de ses forces » (Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 1174)]; 1155 asaiier a + inf. « tenter de (faire quelque chose) » (WACE, Brut, éd. I. Arnold, 742); 1690 essayer des bas, des souliers (FUR.). Dénominatif de essai. Fréq. abs. littér. :12 248. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 13 369, b) 15 010; XXe s. : a) 16 997, b) 22 415. Bbg. ARICKX (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p. 128.

essayer [eseje; esɛje] v. tr. [CONJUG. payer (le futur et le cond. prés. s'écrivaient essaîrai, essaîra, etc. dans la langue class. → cit. 13 et 34).]
ÉTYM. V. 1120; pron., v. 1135; essaiet (p. p. adj.), 1080; du lat. pop. exagiare « peser » de exagium, ou de essai.
Mettre à l'essai; faire l'essai de.
———
I V. tr. dir.
1 a Techn. et cour. Soumettre (une chose) à une ou des opérations pour reconnaître si elle répond aux caractères qu'elle doit avoir. Analyser, contrôler, éprouver, examiner, expérimenter, identifier, mesurer, tester, vérifier. || Essayer un alliage pour en éprouver la dureté. || Essayer de l'or, de l'argent, pour en reconnaître le titre. Touche (pierre de). || Dégustateur qui essaye un vin ( Déguster). || Essayer un échantillon de lait au laboratoire.
1 (…) il faut que j'essaye un peu le lait de votre nourrice (…)
Molière, le Médecin malgré lui, II, 3.
Techn. et cour. || Essayer un moteur au banc d'essai. || Essayer un véhicule, une voiture, un avion, un prototype. || Essayer un poste de télévision, une radio. || Essayer une salle pour l'acoustique.
b Fig., littér. Éprouver. || Essayer la confiance de ses amis. || Essayer la valeur de ses soldats, les mettre à l'épreuve.
2 Il donnait à ses soldats une expérience qui ne coûtait pas encore de sang; il essayait leur valeur et préludait à des victoires.
Fontenelle, Pierre Ier, in Littré.
Vx ou régional (Canada). || Essayer sa chance. Tenter.
Essayer sa force.Vx. || Essayer son bras, sa main, sa force.
3 Qu'ils viennent essayer leur main mal assurée.
Racine, Britannicus, IV, 3.
Essayer… à qqch., en éprouvant sur…, avec…
4 Qu'il laisse les chevreaux autour de lui paissant,
Essayer leur dent folle à l'arbuste naissant.
Hugo, les Voix intérieures, XIII.
Fig. || Essayer la souplesse de ses jarrets. || Essayer ses talents (→ Accord, cit. 22).
5 De retour à Madrid, je voulus essayer de nouveau mes talents littéraires; et le théâtre me parut un champ d'honneur (…)
Beaumarchais, le Barbier de Séville, I, 2.
c (1690). Cour. Mettre (un vêtement, etc.) pour voir s'il va. || Essayer un vêtement, le mettre (sur soi) pour juger de son effet, de sa coupe. || Essayer un manteau. Passer. || J'ai essayé ma robe, la robe de ma sœur : elle me va.Essayer un vêtement à qqn, sur qqn. Essayage. || Je lui ai essayé cette veste (→ Cachemire, cit. 2).Essayer un chapeau, des chaussures dans un magasin.Au p. p. (cit. 6) :
6 Il se trouva que, sur tous essayée (une couronne),
À pas un d'eux elle ne convenait.
La Fontaine, Fables, VI, 6.
7 Vous voulez essayer ce bandeau sur mon front ?
Racine, Athalie, IV, 2.
2 Employer, user de (une chose) pour la première fois, pour voir si elle convient et si on peut l'adopter. || Essayer une nourriture nouvelle, un vin. || Essayez ce cru, vous m'en direz des nouvelles. Goûter. || Il a essayé sa nouvelle voiture. || Essayer plusieurs choses successivement, dans une intention de choix. || Essayer plusieurs marques avant d'en adopter une. || « L'essayer c'est l'adopter » (slogan publicitaire).
Par ext. (compl. n. de personne). || Essayer plusieurs fournisseurs (→ Coquet, cit. 11). || Essayez ce coiffeur, vous en serez satisfaite.
Fig. Éprouver pour la première fois, faire connaissance avec. Goûter, tâter (de).
8 (…) d'un chaste amour pourquoi vous effrayer ?
S'il a quelque douceur, n'osez-vous l'essayer ?
Racine, Phèdre, I, 1.
9 (…) il n'y a sorte de volupté qu'ils n'essayent (…)
La Bruyère, les Caractères, VIII, 18.
3 Employer (qqch.) pour atteindre un but particulier, sans être sûr du résultat. User (de). || Essayer un remède sur soi, sur un autre, en tenter l'usage. Expérimenter.
10 Il fallait du courage, comme Storch, pour essayer sur soi-même les poisons (ciguë) qu'il voulait offrir aux autres comme des spécifiques.
Senebier, En quoi consiste l'art d'observer, t. I, p. 420, in Pougens.
11 Il était vaincu d'avance. C'est pourquoi Rieux eut l'idée d'essayer sur lui le sérum de Castel.
Camus, la Peste, p. 232.
(Le compl. désigne un procédé, une méthode). || Il a tout essayé, rien n'y a fait. || Essayer la douceur, les larmes, les coups (→ Après, cit. 22).
12 Essayez sur Cinna ce que peut la clémence (…)
Corneille, Cinna, IV, 3.
13 J'essaîrai tour à tour la force et la douceur (…)
Racine, Britannicus, III, 5.
14 Possible que, malgré la cure qu'elle essaie,
Mon âme saignera longtemps de cette plaie (…)
Molière, le Dépit amoureux, IV, 3.
15 Elle brûlait d'impatience d'essayer ses regards sur ces riches mortels, et de remplir ses coffres de leurs dépouilles.
A. R. Lesage, les Aventures de Guzman d'Alfarache (1732).
Essayer une méthode de travail, de recherche. || Essayer un système. Vérifier.
16 Il n'est pas défendu au poète et au philosophe d'essayer sur les faits sociaux ce que le naturaliste essaye sur les faits zoologiques, la reconstruction du monstre d'après l'empreinte de l'ongle ou l'alvéole de la dent.
Hugo, la Légende des siècles, I, Préface 1859.
———
II V. tr. ind.
1 Littér. ou style soutenu. || Essayer de (qqch.). || Essayer d'une chose, pour une expérience passagère, pour en observer l'effet. || Essayer d'un remède. || Essayer successivement de plusieurs régimes dans l'espoir de maigrir. || Essayer de tous les plats (→ Attacher, cit. 73). || Essayer d'un vin. Goûter.
17 C'est ainsi qu'un pigeon mourroit de faim près d'un bassin rempli des meilleures viandes, et un chat sur des tas de fruits ou de grains, quoique l'un et l'autre pût très bien se nourrir de l'aliment qu'il dédaigne, s'il s'étoit avisé d'en essayer (…)
Rousseau, De l'inégalité parmi les hommes, I.
18 Ils essayèrent aussi de plusieurs restaurants; mais ils eurent l'impression qu'un guide leur manquait, qui leur eût enseigné les maisons les plus élégantes.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XVI, p. 262.
(Compl. n. de personne). || Essayer de qqn, dont on attend quelque service. || Essayer d'une couturière recommandée par une amie.
19 Il arrive qu'on use de constructions diverses, suivant que l'objet est une chose ou une personne : on supplée un professeur (…) on croit quelqu'un ou en quelqu'un; on croit à une doctrine; — on essaie un vêtement; on essaie d'un tailleur.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 320.
Fig. || Essayer d'un travail, d'un plaisir, d'une méthode. || Essayer de l'intimidation, des caresses, de la flatterie. || Artiste qui essaie de toutes les techniques, de tous les procédés. || Essayer de tout. Tâtonner.
20 (…) n'essayer des richesses, de la grandeur, des plaisirs et de la santé, que pour les voir changer (…) en leurs contraires (…)
La Bruyère, les Caractères, XVI, 33.
21 Essayez de tous les plaisirs; ils ne guériront pas ce fonds d'ennui.
Massillon, Avent, Bonheur.
22 L'âme de la jeunesse essaie de tous les sentiments.
Chateaubriand, les Natchez, 154, in Littré.
2 Vx ou littér. || Essayer à (et inf.).
23 Essayez sur ce point à le faire parler.
Corneille, Horace, I, 4.
24 Elle partit dès le lendemain et, sur le seuil, comme il essayait à la retenir, elle répliqua (…)
Flaubert, Mme Bovary, III, V, p. 176.
3 Cour. || Essayer de (et inf.) : faire des efforts afin de. Chercher (à), efforcer (s'), tâcher, tenter (→ Bonté, cit. 4; cape, cit. 6; chemin, cit. 6). → Faire son possible pour. || Essayer d'agir, de réagir, de s'exprimer, de comprendre, de cacher. || Essayer de dormir. || Orateur qui essaie vainement de dominer le tumulte. || Le prisonnier a essayé de s'évader. || J'essaierai de faire mieux à l'avenir. || J'ai essayé de me lever mais je n'ai pas pu. Vouloir. || S'il essaie de bavarder, vous le punirez. Aviser (s'). || Essayez de le distraire.
25 (…) quoiqu'elle essayât de se contraindre (…)
Molière, la Princesse d'Élide, IV, 1, Argument.
26 La vie de ceux dont nous essayons de faire ici l'histoire, presque toujours fut un long martyre.
R. Rolland, Vie de Beethoven, p. 7.
27 On n'a jamais essayé d'en tirer parti.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XIV, p. 101.
28 Il avait essayé de boire. Son geste déraillait, cherchait la carafe ailleurs que sur la chaise (…)
Cocteau, les Enfants terribles, p. 215.
4 Absolt. Faire l'essai. || Il faut essayer, que diable ! || Essayez tout de même ! (→ Difficile, cit. 6). || Il n'en coûte rien d'essayer, il faut courir sa chance.Essaie un peu (de faire qqch.) : je t'en défie, tu verras ce qu'il t'en coûtera. || Essayez si vous l'osez ! || Je lui conseille d'essayer (→ Amorcer, cit. 5).
29 Je suis tout prêt à essayer.
A. Maurois, Climats, I, IX.
5 Essayer si… : faire un essai pour voir si… || Essayer si une chose convient.
30 Essayons toutefois si par quelque manière
Nous en viendrons à bout (…)
La Fontaine, Fables, III, 1.
31 J'ajoutai que, ne pouvant trouver le sommeil depuis plusieurs nuits, j'avais voulu essayer si la fatigue me le rendrait (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, Lettre XLIV.
——————
s'essayer v. pron.
1 Vx. Faire un essai, une tentative.
32 On s'essayera à chaque fois qu'une occasion fera sentir le besoin de s'essayer et, parce qu'alors on aura quelque intérêt à savoir faire, on fera mieux; voilà un conseil qui ne sera pas désagréable aux paresseux et qui sera utile à tous.
Condillac, la Langue des calculs, II, 11, in Littré.
2 Mod. || S'essayer à (qqch.) : faire l'essai de ses capacités pour; s'exercer à (sans bien savoir). Exercer (s'). || S'essayer à la course, au lancer, à la lutte, à la parole, à une tâche, à un travail difficile.
S'essayer à (et inf.) : faire une, des tentatives en vue de… Hasarder (se), risquer (se). || S'essayer à parler en public. || Elle s'essaie à chanter. || Je ne m'y essaierai pas.
33 L'intelligence seule en lui s'essaie à étouffer la revendication profonde du cœur humain.
Camus, le Mythe de Sisyphe, p. 58.
S'essayer sur (qqn). || S'essayer sur le dos de quelqu'un. || Champion qui s'essaie sur un partenaire.
34 Perdez un ennemi d'autant plus dangereux
Qu'il s'essaîra sur vous à combattre contre eux.
Racine, Andromaque, I, 2.
S'essayer dans (qqch.). || S'essayer dans un genre d'activité.
35 Il n'avait alors que trente-six ans peut-être, mais, célibataire, il ne détestait pas de s'essayer dans les rôles de patriarche.
G. Duhamel, Cri des profondeurs, III, p. 49.
DÉR. Essayage, essayeur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • essayer — Essayer, Tentare, Attentare, Experiri, Facere periculum, Periclitari. Essayer tout bellement, Praetentare. Essayer la volonté de ses subjects, Tentare popularium animos, B. ex Liuio. Essayer les beufs, Probare boues. Essayer le hasard de la… …   Thresor de la langue françoyse

  • Essayer — Es*say er, n. One who essays. Addison. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • essayer — (è sè ié), j essaye, tu essayes, il essaye ou il essaie, nous essayons, vous essayez, ils essayent ou essaient ; j essayais, nous essayions, vous essayiez ; j essayai ; j essayerai, ou essaierai, ou essaîrai ; j essayerais, ou essaierais, ou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ESSAYER — v. a. (Il se conjugue comme Éprouver quelque chose, en faire l essai. Essayer un cheval. Essayer un canif, une plume. Essayer un habit, des souliers, etc. Essayer un habit à quelqu un. Essayer une arme. Essayer ses forces. Essayer le goût du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ESSAYER — v. tr. Mettre à l’essai. Essayer un cheval. Essayer un canif, une plume. Essayer un pont, un canon, une arme. Essayer un chapeau, des chaussures, etc. Essayer un habit à quelqu’un. Essayer ses forces. Essayer de l’or, de l’argent, En vérifier le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • essayer — I. Essayer. v. a. Esprouver quelque chose, en faire l essay. Essayer de l or, de l argent. essayer un cheval. essayer un canif, une plume. essayer un habit, des souliers, &c. essayer une drogue sur quelqu un. essayer une arme. On dit, Essayer d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • essayer — vt. (un vêtement, un animal, un outil) ; entreprendre, se mettre à ; tenter : ÉSSÈYÉ (Arvillard.228, Chambéry, Hauteville Sa.236, Table.290) / Î (Albanais.001, Bellecombe Bauges, Morzine.081b, Saxel.002), asseyè (Macôt Plagne.189), éssyî (081a),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • essayer — noun see essay I …   New Collegiate Dictionary

  • essayer — See essay. * * * …   Universalium

  • essayer — (v. 1) Présent : essaie, essaies, essaie, essayons, essayez, essaient ; Futur : essaierai, essaieras, essaiera, essaierons, essaierez, essaieront ; Passé : essayai, essayas, essaya, essayâmes, essayâtes, essayèrent ; Imparfait : essayais,… …   French Morphology and Phonetics


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.